Evalaness

Evalaness... Un nouveau monde magique...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Repos... seule? (Nailo)

Aller en bas 
AuteurMessage
Allena
Ange
avatar

Féminin
Nombre de messages : 105
Age : 28
Localisation : Un endroit que je préfère garder secret ;)
Date d'inscription : 13/05/2007

Carnet de Voyage
Races: Ange
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Repos... seule? (Nailo)   Jeu 9 Aoû - 23:21

Voilà. Voilà qu’une semaine et quelques jours étaient passés. Une semaine à errer dans le ciel, à se poser au sol pour manger, boire ou dormir. Rien ne comptait plus. Ses pensées, elle ne les contrôlait même pas. Allena avait mal. Elle avait mal de vivre. Pas au point de s’enlever la vie, mais assez pour lui enlever l'envie de faire des activités autre que le vol.

Il y a une semaine et demi, précisément, l’ange avait rencontré un homme -ou plutôt un elfe- nommé Nailo. Ils avaient vite sympathisé, s’étaient découverts un intérêt commun, avaient combattu l’un à côté de l’autre… Au bout du chemin, ils s’étaient aimés… jusqu’au point crucial où Allena avait du prendre une décision. D’ailleurs, c’est cette même décision qui l’avait conduite ici. La jeune femme avait décidé de partir, d’oublier qu’elle ressentait des sentiments pour lui et continuer sa vie comme si elle ne l'avait jamais rencontré. Mais c’était une chose plus facile à dire qu’à faire. Son image s’était incrustée dans son esprit, assez pour qu’elle ne revoie sans cesse sa tête, son sourire et qu’elle entende sa voix…

L’ange se posa près d’un lac inconnu. Enfin, inconnu pour elle qui n’avait pas visité tout le monde en entier. Elle savait simplement qu’une rivière reliait ce lac au territoire elfique… là où était Nailo. Une fois de plus, son cœur se serra, mais elle dut faire face à la dure réalité. Elle ne le reverrait pas. Elle devait impérativement se le sortir de la tête… Impérativement…

Lors de leur rencontre, Allena s’était blessée à la jambe. Une attaque de loups les avait surpris et elle s’était fait mordre par une de ces bestioles. Toutefois, aujourd’hui, elle s’en tirait bien. Le bandage que lui avait fait l’elfe l’avait bien aidée d’ailleurs. Alors qu’une semaine auparavant, elle ne pouvait même pas s’appuyer sur sa jambe à cause de la douleur, elle pouvait maintenant marcher comme si de rien n’était même si elle ne pouvait pas faire de mouvements brusques ou donner des coups de pieds. Sa nature d’ange avait fait en sorte qu’elle s’en remettait vite…

Enfin bref, Allena s’était posée près d’un lac pour se restaurer et peut-être un peu profiter de la vue. Le soleil se couchait, envoyant ses reflets sur l’eau, donnant un aspect féérique à l'endroit. Le ciel était nu… aussi nu qu’un bambin qui court partout dans la maison pour ne pas prendre son bain… et d’un bleu teinté de rose et d’orange. L’ange ne pouvait dire pourquoi, mais voir ce paysage lui fit du bien.

Après avoir bu quelques gorgées d’eau, Allena alla s’installa sur une grosse pierre qui sortait du lac à peut-être deux mètres du bord de la rive. Son regard se perdit au lointain… Elle regardait le coucher du soleil, ses ailes repliées sur son dos... les plumes touchant la surface du lac...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://folla2.skyrock.com/
Nailo kezil
Voyageur Solitaire


Féminin
Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 12/07/2007

Carnet de Voyage
Races: Elfe
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Repos... seule? (Nailo)   Jeu 9 Aoû - 23:55

Un jour ne se passait sans q'une pensée ne vole vers elle, il était coromput par cette sensations d'amour, il n'en revenait pas, ses jours se fit long, sans interet, comme par habitude mais la rien n'avait gouts, la seul choses qui ne le rendait pas ceci c'était la lune, en la regardant il ne pouvait s'empeché d'imaginer l'ange de par ces rayons bleutées, il la voyait percer le ciel et atterrir. Lors de ses repos, il lui était arrivé desonger a elle, la voyait se poser, mais ne le voyait pas, elle l'avait oublier ? il aurrais semblait celon ceci, lui la regadé comme toujours, souriant du coin des levres, comme si elle reviendrait, il fallait qu'il se fasses a l'idée que cet femme-ange, qu'il ne pourrait plus jamais froler cet tendre peau et voir ce regards limpide.

Plus d'une semaine s'était écoulée, mais pourquoi il ne pouvait l'oublier, rien a faire, elle le poursuivait,Nailo ne pouvait supporter ca.Il sortit de chez lui, ce qu'il n'avait pas fait depuis quelques jours, a vraix dire, il n'était ressortit qu'une seule fois, étant dans l'incapaciter de le faire avant. Ses blessures n'était plus ce qu'elle était, son bras, il pouvait l'utiliser avec precaution même si le soir même ou il était rentré il avait fracassé un miroir, d'ailleurs c'était la seule trace encore asser visible, une foulur ? oui certainement, un bandages ornait cette main, qu'on ne voyait pas, dans ses poches de pantalon, celle du dos, plus rien le baume avait agit tel un produits miracle parreil pour sa joue, aucune trace.

Il s'était decidé, le lac pour voir si cela lui changerrais les idées, qui sais, il n'y allait pas souvent et s'y retrouva la-bas, il arriva sur les lieux, et remontait le lac au pas lent regardant les reflets, ne levant qu'a moitier le nez. Des sons était parvenus jusqu'a lui, des oiseaux qui s'était poser a coup sur dans les environ, mais au fond de Nailo il espairrait qu'un ange se trouvait a la clef, pourtant il n'était pas sur qu'il était bon de la revoir mais le desirait quelques part.

Tandis qu'il remontait le lac, il se pencha et ramassa de sa main bandée, une plume noire, était-ce possible ? des retrouvaille ? Nailo n'envisageas rien, rien ne prouvé que c'était elle, il continua la plume a la main la fesant tourner sur elle-même il l'observait, et remonta les yeux un instant, une personnes de dos, des ailes noires corbeaux, comme sa plume. Encore un rêve ? Non.

Elle était sur une roche un peu reculée du rebords du lac, il stagna ici, les pieds encrés dans le sol, il regardait, ses ailes touchant l'eau, faisant des remous qui avait une teinte oranger, réchauffante, elle avait perdus quelque plumes, une pour le moments, il finis par anvancer tout droit ne la detourna pas, il se fit ronger de l'interieur, et si elle l'avait vraiment oublié? que ferrait-il, ceci dit son regards était normal tant qu'il se controlé, le visage sans stresse mais avec une pointe d'envie.

Nailo se raproché pouvant presque la sentir d'ici, a quelques mètres de l'endroit ou elle se trouvait, il y alla confiant, il devait bien savoir si après ce temps elle était encore, pareil et comment allait sa jambe apparament mieux, mais rien n'était sur. Il dit alors qui était a deux mètres, ceux qui séparés le rocher du bords.

"Retrouvaille ma chère femme-ange, ta jambe ?"

Son ton, simple la distance était maigre tout de même c'est pour ca qu'il n'avait pas besoin de parler très fort, elle l'entendrais tout aussi bien si il parlait normalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allena
Ange
avatar

Féminin
Nombre de messages : 105
Age : 28
Localisation : Un endroit que je préfère garder secret ;)
Date d'inscription : 13/05/2007

Carnet de Voyage
Races: Ange
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Repos... seule? (Nailo)   Ven 10 Aoû - 0:53

Le lac était calme, sinon, quelques poissons remontaient à la surface pour avaler des insectes qui volaient tout près de l’eau. Perdue dans ses pensées, Allena avait à peine conscience qu’il faisait de plus en plus froid. Normal, puisque le soleil se couchait emportant avec lui le reste de la chaleur qu’il dégageait. Ce ne fut que lorsqu’un frisson lui parcourut l’échine, qu’elle secoua la tête, tout en regardant autour d’elle.

Ses yeux se posèrent sur l’eau devant elle ou plutôt sur le reflet qu’elle y voyait. Elle. Allena se regardait. Regard triste, yeux luisants. Aucun sourire ne gisait sur ses lèvres, contrairement à d’habitude. Et c’était ainsi depuis plus d’une semaine. Allena remarqua qu’elle avait une mine affreuse. À force de manger peu, elle avait perdu des couleurs et son regard était toujours parti au loin, à la recherche d’un monde où elle aurait aimé être… avec Nailo.

D’ailleurs, il lui semblait entendre sa voix, plus clairement que d’habitude même… Étrange… Ce ne fut que lorsqu’elle constata qu’elle n’avait pas imaginé, pour une fois, qu’elle s’agita et se retourna. Dans son énervement, son pied eut une mauvaise prise et comme la pierre sur laquelle elle était assise n’était pas plate, elle glissa. Dans un grand « SLOUCH », on vit une Allena toute mouillée sortir la tête de l’eau. Le lac à cet endroit n’était pas très creux, par bonheur, mais il restait même qu’elle était trempée des pieds à la tête. Ses ailes se remuèrent un peu envoyant ici et là de l’eau, puis elle se retourna enfin vers la rive.


-Nailo... fit-elle tout bas en l'apercevant.

Effectivement, elle n’avait pas rêvé. La voix qu’elle avait entendue était bien celle de Nailo. D’ailleurs, il se tenait là, souriant, à la regarder et certainement à attendre une réponse. Soudainement, l’ange sentit les larmes venir lui piquer les yeux. Larmes qu’elle avait tenté de ne pas laisser sortir. C’était déjà assez pénible comme ça… pourquoi devaient-ils se revoir? Oui, oui elle l’avait espéré… mais jamais elle ne s’était dite que ça arriverait pour de vrai…

Avançant lentement vers lui, Allena décida enfin de prendre la parole. Elle pleurait, mais les larmes se mêlaient à l’eau qui ruisselait sur sa peau. Il lui avait demandé comment allait sa jambe, elle lui répondit franchement, sans émotion.


-Elle se porte à merveille, bien que je ne puisse faire de grands gestes avec. Et toi, ton bras et ton dos, comment se portent-ils? J’espère que le baume a fait son effet…

L’ange avait déjà parcouru la moitié du chemin qui la séparait de cet homme qui avait hanté ses pensées. Toutefois, elle s’arrêta là, les deux pieds dans l’eau, le regard triste d’où quelques larmes coulaient lentement.

Mouillée ainsi, elle eut un nouveau frisson, puis finalement, elle tourna les yeux pour regarder derrière elle, le soleil qui se couchait. Le voir aujourd’hui, en ce moment, était aussi pire que de ne pas l’avoir vu pendant une semaine….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://folla2.skyrock.com/
Nailo kezil
Voyageur Solitaire


Féminin
Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 12/07/2007

Carnet de Voyage
Races: Elfe
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Repos... seule? (Nailo)   Ven 10 Aoû - 2:03

Il la vit, elle l'avait entendue et s'était retournée, mais avait glissée et finis a l'eau (mdr) déjà que la chaleur de 'l'environnement n'était pas des meilleurs, elle était toute trempée, il lui sourit amusé, la pauvre, quelques part il la plaignait lui n'aurai pas aimé tomber comme ça, elle devait avoir froids maintenant, tandis qu'elle avançait vers lui, il aperçu qu'elle s'arrêta dans l'eau, il la vit de nouveau triste, son sourire disparue, pourquoi a chaque fois qu'ils se voyait, il la rendait triste ? apparemment oui, il soupiras en voyant des larme rouler le long de son visage.

"Tant mieux alors, pour moi, mon dos et mon bras vont très bien aussi, ton baume m'a était très utile."

Il remis alors la main contenant la plume dans sa poche et continuait de regarder ses larmes couler, il la vit frissonner, ses vêtements et elle, étaient mouiller, complètement imbibés d'eau.Il reparla par la suite quand il la vit si triste trempée.


"Je te rends toujours aussi triste a ce que je vois, au faites, désolé si je t'ait fais peur, c'était pas mon but."


Le soleil se couchait,les quelques rayons restant ne réchauffé plus vraiment et un vent frais venait sur l'ange et l'elfe, il scrutât le ciel puis redescendit sur elle. Il chasse au bords de l'eau levant la tête pour pouvoir la voir sans trop de problème, ses vêtements la coller a cause de l'eau, elle paraissait si fragile, seules ses ailes ressortaient sur le reste de son corps.

"Tu n'a pas trop froids ?"

Lui demanda t'il la regardant frissonner. Les yeux de l'elfe allait avec se couché de soleil rouge, teinter de orange et autre couleurs chaude. Elle ne semblait en aucun point heureuse de se revoir, elle en était triste, il était une mauvaise idée de lui avoir parlé ainsi elle serait pas encore entrain depleurer dès qu'elle le vit et se porterait sûrement mieux a l'heure qu'il est.

*C'est repartis, suis-je maudis ?*

Il l'attendait en quelques sortes, mais ne savait pas si elle viendrais jusqu a lui, il revit alors encore leur premier contacte et ne cesser de s'en rappeler de ces moments, ou le temps s'était arrêté d'exister et ne suivait que eux deux. Nailo était en chemise ample ainsi qu'un pantalon pareil, ample, il avait choisis la simplicité. Pour l'instant, tout allé presque bien en lui sauf qu'il sentait qu'il lui faisait de la peine, ce qui ne rendait que moins joyeux, déjà qu'il n'allait pas specialement bien.

"Content de te revoir, je ne te retournerrais pas la choses, je connais déjà la réponse..."

Sa voix n'était pas véxante offensante ou oppressé, bannal avec une espece de tristesse légère dissimulée en un sentiments sans aucun sentiments. Tout son corps était sortit de l'eau sauf ses pieds, l'eau lui arriver un peu au dessus des chevilles, et elle s'était stoppé ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allena
Ange
avatar

Féminin
Nombre de messages : 105
Age : 28
Localisation : Un endroit que je préfère garder secret ;)
Date d'inscription : 13/05/2007

Carnet de Voyage
Races: Ange
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Repos... seule? (Nailo)   Ven 10 Aoû - 2:33

Quelle super idée aussi de s’être retournée si rapidement qu’elle avait du tomber dans l’eau? Allena avait froid maintenant et, avec ce vent frais, ça n’arrangeait rien. Du coup, elle leva une main et l’air se fit plus chaud. Tout autour d’eux, le vent avait cessé de faire son effet. C’était comme s’ils étaient emprisonnés dans une bulle d’air qui ne pouvaient les atteindre, seulement, ils pouvaient entrer et sortir comme bon leur semblait…

Alors qu’elle l’observait, elle nota quelques détails. Était-ce elle ou lui aussi était triste? Enfin, bien moins triste qu’Allena elle-même, visiblement, mais peut-être n’était-ce qu’une apparence. Écoutant sa réponse à la question qu’elle avait posée, elle eut la brillante idée de s’élever à l’aide de ses ailes dans les airs. Ses pieds nus quittèrent bientôt l’eau et ses ailes battaient lourdement l’air environnant. Avec toute l’eau que contenaient les plumes, il était fort normal qu’elles mettent un peu plus de puissance dans un geste pourtant aussi simple. Ainsi, Allena sècherait plus rapidement et retrouverait vite une chaleur quelconque.

La phrase qu’il prononça ensuite, comme quoi il la rendait toujours aussi triste la fit tiquer. Il était perspicace, lui. Si l’ange n’avait pas été aussi démoralisée, elle l’aurait sûrement applaudis avec un splendide sourire ironique en disant : « bravo! » d’une voix sarcastique. Toutefois, elle ne dit rien. Préférant se taire et regarder ailleurs. Ok, elle savait que ce n’était pas de sa faute si elle avait sursauté, en fait, Nailo ne lui avait pas fait vraiment peur, disons seulement qu’il avait suscité en elle une vive curiosité mélangée à de l’espoir…

Oui, elle espérait plus que tout le revoir.
Oui, elle était triste, cependant.

Mais c’était peut-être mieux ainsi, Nailo ne semblait même pas manifesté de joie à la revoir. Heureusement au moins, il l’avait abordé… C’était un début.

Il lui demanda alors si elle n’avait pas trop froid. Portant son regard bleu sur lui, Allena eut un sourire ironique.


-Non ça va. Je me réchauffe.

La jeune femme le fixa un moment, ne pouvant s’empêcher de le trouver aussi beau qu’à leur première rencontre, surtout avec toutes les couleurs que produisait le coucher du soleil. Allena essuya son nez mouillé du revers de sa main et c’est là qu’elle se retourna pour regarder le ciel derrière elle. Le soleil était magnifique… tout le contraire de ce qu’il se passait en ce moment même de lui (le soleil ^^).

Quelques mots furent prononcés par Nailo. Mots, qui la surprirent. Ok. C’était vrai. Elle n‘avait pas sauté de joie en le voyant là sur la rive qui l’observait. Et d’accord, elle était partie à pleurer… Mais quoi de plus normal après une semaine d’espoir? Allena était sensible… c’était d’ailleurs un être compliqué… Mais ça prouvait au moins une chose… qu’elle l’avait vraiment aimé… même après une nuit…

Allena se retourna vers Nailo. Elle avait arrêté de pleurer. Il y avait sur son visage un air d’incompréhension. Sans rien dire, elle vola jusqu’à la rive, où elle se posa non loin du jeune elfe. Elle était si petite. Si fragile. Si … triste.


-Je suis triste parce que je n’arrive toujours pas à croire que tu sois devant moi… déclara-t-elle gravement en le regardant. Je… j’ai peine à y croire en fait.

C’était vrai. Bien sûr, il était là… toujours aussi attirant… et pourtant… Elle n’osait pas s’approcher pour le toucher… Elle savait que si l’évènement de la dernière fois –un nouveau départ- devait survenir… Allena n’y survivrait pas.

-Je n'ai pas cessé de penser à toi pendant cette semaine... avoua-t-elle d'une petite voix, toute triste, en me répétant que je devais t'oublier... toutefois, je n'ai pas réussi à m'en persuader... Maintenant que tu es là devant moi... c'est normal que je ne réagisse pas en... en te sautant dans les bras...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://folla2.skyrock.com/
Nailo kezil
Voyageur Solitaire


Féminin
Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 12/07/2007

Carnet de Voyage
Races: Elfe
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Repos... seule? (Nailo)   Ven 10 Aoû - 23:59

Lelfe sentit qu'une sortes de bulle "d'air chaud" les avait entourés, sûrement Allena se disait-il pour cela, il ne demanda pas, il savait qu'elle avait une affinité avec cet élément, l'air, d'où le faites d'aimer voler et de s'en servir comme "pouvoirs" avec ça, il n'aurais plus froids au moins. Pourquoi sa vie n'était que pire que l'enfer après qu'il l'ait quittée ? tous ces long jours a ne rien faire, il pensé a elle en réalité, songeant a une retrouvailles miraculée, le miracle c'était produits, après plus de sept jours, il s'était retrouver, devait-il se revoir ou bien n'est-ce que du hasards, seul l'avenir nous le diras...

Son envoler ne passa pas inaperçue au yeux de Nailo, elle avait trouvé enfin le moyen d'être sèche plus rapidement, mais il ressortit une tête bizarre quand il reçu de l'eau sur le visage, ne dit rien et essuya de sa main les gouttes de son visage et de ses vêtements. Toute sa puissance était révéler lors de se genre d'exercice, il était plus dure de le faire avec un poids plus importants que naturel et bien lorsque qu'on est gêné. Il put mieux regarder les ailes quand elle se retourner pour voir ce coucher de soleil, cette envergure d'aile a couper le souffle.

Ce moyen de se réchauffer, était intelligent bien que indiscret, d'ailleurs des animaux passait par ci par la, des biches, des écureuils, des lapins, des, quelques aigles, un ours, un héron tueur d'hommes, une licorne enragée, une souris en tutu qui danse le classique et une baleine bleu jouant de la cornemuse sur un rocher, Heu ..... Je crois que je m'égare, oublions, le héron tueur d'hommes, une licorne enragée, une souris en tutu qui danse le classique et une baleine bleu jouant de la cornemuse sur un rocher ça serras mieux ainsi...Donc voila se qui traînait dans les environs lors de la scène plus que surprenantes.

(HRP: pardon j'avais pas put résister xD)

"Bon comme tu veux..."

Il continuait l'admirant presque elle ressemblait a une déesse envoler ainsi vêtit, mouiller et en l'air avec de si belles ailes noires. Certes, la tristesse se lisait sur les visages dans deux personnes, de l'elfe comme de l'ange, sauf que l'ange le montrait plus avec ses larmes et ses expressions, au contraire de l'elfe qui ne pleurait pas et cacher ceci pourtant il devait souffrir autant qu'elle. Il finis d'écouter la réponses a sa questions, puis rajouta aussi sa part car elle n'était pas la seule a avoir eut ceci, cette choses qui brisait leurs coeur, la séparations.

"Je t'avais repérer depuis longtemps mais je croyait moi même pas en ta présence ici, cette peine est partagée mais je ne suis pas, comme tu a put voir, que je suis une personnes montrant ce qu'elle ressens..."

Cette fraîcheur dont elle était la seule maître, parvenait jusqu'à lui, enivrantes, ça c'était sur que pour la définir, il aurait dit ce mots, ainsi que d'autre flatteur ou pas suivants les moments et le sujet car elle était aussi têtue, trèès têtue trop têtue parfois aussi mais ce n'était pas ça qui l'empêchait de l'aimer autant avec autant de passion révélai qu'a moitié. Il l'aimait au fond de lui, mais n'accepter aucune pertes, pou cela il ne devrait jamais repartir, choses dur, surtout si elle ne l'aimait pas autant que lui.

Il laissa ses paroles en suspension, lui ne pouvait plus vivre sans elle, il n'était qu'une personnes qui n'avait plus d'envie de vivre ou d'aimer, cette semaines était la pire de toute sa vie réunit a peu de choses près, car sa vie n'était pas rose, elle était noire, comme son coeur qu'il croyait de la même couleurs mais qui pourtant ne devait pas l'être entièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allena
Ange
avatar

Féminin
Nombre de messages : 105
Age : 28
Localisation : Un endroit que je préfère garder secret ;)
Date d'inscription : 13/05/2007

Carnet de Voyage
Races: Ange
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Repos... seule? (Nailo)   Sam 11 Aoû - 2:09

HRP ptdrrr Ça doit que t’as tout écrit ça, moi qui croyais que tu n’avais pas d’inspi
Oh et effectivement, j’étais crampée en deux en lisant cette certaine « partie » du texte… j’en ris encore même ^^

Il faisait de plus en plus chaud. Enfin, disons simplement que le « frais » c’était transformé en « confortable ». Allena n’avait plus froid, d’ailleurs ses vêtements étaient quasiment secs. Toutefois, malgré la chaleur environnante, l’ange réussissait à frissonner… Non pas de froid, mais plutôt de… de peur. Allena avait peur… peur que tout ceci ne soit qu’un rêve.

Nailo était là, à près d’un mètre d’elle. Il la regardait de ce regard qu’elle savait triste, mais elle ne pouvait dire à quel point il résistait à l’envie de la toucher. En fait, c’était la même chose pour elle, sans savoir qu’il ressentait ça lui aussi. C’était comme si son âme tendait la main vers Nailo en criant de désespoir. Ou comme s’ils étaient séparés par un gouffre.

L’elfe lui dit alors qu’il l’avait vu depuis un bon moment avant de se manifester, mais que, tout comme Allena, il ne croyait pas vraiment qu’il s’agisse d’elle. Un rêve? Une hallucination? Oui, l’esprit pouvait jouer des tours et Allena avait toujours peur de voir Nailo disparaître à tout moment. Cependant, elle commençait à réaliser qu’il était là, devant elle, triste… et amoureux. Il lui dit aussi que sa peine était partagée et Allena dut respirer profondément pour ne pas se remettre à pleurer. Alors, il était aussi triste qu’elle… était-ce possible? Peut-être bien. L’ange n’avait jamais vu son compagnon aussi sérieux…

Alors, sans y penser, laissant son corps et son esprit la guider, elle fit disparaître ses ailes et s’élança dans les bras de Nailo. Elle n’était plus capable de se retenir, de toute façon, si elle aurait attendu plus longtemps, elle aurait fini par exploser… et je suis certaine que l’image de morceaux d’ange un peu partout ne vous réjoui pas du tout. Non, sérieusement, Allena s’était sentie sur le point d’exploser, au sens figuré bien sûr, et avait du trouver une solution. Alors, comme si sa vie en avait dépendu, elle avait couru enlacer l’elfe qui faisait battre son cœur.

Sa peau, son souffle, ses yeux, son odeur… tout… tout lui manquait. Et ce fut avec force qu’elle le serra contre elle, les bras autour de son cou… pas assez pour l’étouffer, heureusement, mais tout juste pour lui témoigner une partie de son amour… Hé non! Nailo n'était pas un effet de son imagination... Il était ici, bien présent, devant elle. Il était tout ce qu'il y avait de plus vrai... Et Allena lui portait un tel amour qu'elle ne réussissait pas à en parler...

L’ange recula d’un pas, une main restant sur sa nuque, l’autre, caressant le visage de Nailo, doucement, tendrement, ne voulant plus se séparer de lui. Allena regarda ses joues, ses lèvres, son nez et ses yeux. Un petit sourire s’installa sur son visage alors que ses yeux s’embuaient.


-Tu ne peux pas savoir à quel point tu m’as manqué…

Son cœur se gonfla de bonheur alors qu’elle le regardait, le touchait, l’admirait sous ce coucher de soleil, typique des histoires d’amour…

Mais plus loin, passant inaperçus, deux yeux rougeâtres les regardaient, attendant l’instant exactement où le soleil disparaîtraient…


HRP Suspence... XD J'espère au moins que ça te donnera de l'inspi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://folla2.skyrock.com/
Nailo kezil
Voyageur Solitaire


Féminin
Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 12/07/2007

Carnet de Voyage
Races: Elfe
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Repos... seule? (Nailo)   Sam 11 Aoû - 14:11

(HRP: je te l'avait bien dis ! mdr, non mais j'ai pas put résistée a l'appel de la connerie !! xD d'ailleurs c'est repartit lol)

Quand Allena arriva fulgurantes sur lui, il ne compris pas tout de suite mais compris lorsque qu'elle était dans ses bras. Il passa une main dans ses cheveux, humant ce parfum si ... désiré qui animait ses yeux éteints jusqu'à ce moments, pour la première fois de la vie, il se sentait bien. Ses bras se mirent autour de sa taille maintenant l'étreinte de l'ange, de si fragiles et douces mains posées sur le visage de l'elfe le rendait hystérique d'envie. Un moments éternel, rien ne devait dérober cet instant a eux.

Pourtant le monde n'était pas du même avis, une créature au yeux coagulant, effrayant, sortait de l'autre cotés de la rive. Bon je vous passe les trucs que ça peut être et passe au choses sérieuse. Nailo ne vit rien, obsédé par cet perfection. Ces deux yeux rouges attendait que le soleil ne les éclairs plus, la il attaquerait. Le ciel était déjà sombre, mais continuait de disparaître pour laisser place a la nuit, le noir envahissait l'endroit...

On voyait deux ombres entremêlée qui de temps en temps se détachait, ce regardant l'un et l'autre, ne se soucias de rien, ce qu'il aurait du faire, La créature était un cobra de fer, bon une description ? très bien je vais en faire une mais ne venait pas vous plaindre si cette choses est immonde.

Le cobra de fer est une créature artificielle tenace capable de traquer ses victimes sur tous les types de terrain. Généralement, ce monstre fait 90 centimètres de long et pèse dans les 50 kilos. Il ressemble à un cobra constitué de dizaines de tranches circulaires conçues pour former un corps de serpent. Selon les légendes, les huit premiers cobras de fer, créés il y a de cela des millénaires par un puissant "prêtre/magicien", était quasiment indestructibles. Depuis, d'autres lanceurs de sorts on tenté de les copier, mais sans atteindre le même niveau de qualité.


(HRP. j'espère que la description te conviens ^^ car j'ai pas trouver mieux lol)

Si vous n'arrivait pas a comprendre avec ça, plus simple, un serpents de fer, dépourvue d'intelligence qui au combat, mords jusqu'à ce que le victime sois morte. On entendit des sifflements au sol, se rapprochant dangereusement dans Nailo et Allena. L'elfe écarquilla les yeux quand a cotés d'eux, se tenait un serpent. Il fis un mouvements de bascule pour aller sur le cotés et se retrouva au dessus de l'ange, l'équivalent d'une roulade puis il lui dis rapidement.

"Navrée de nous interrompre mais, c'était pour éviter d'être mordue d'un serpents métallique qui n'a pas l'air commode."

Le cobra se redressa de tout son long, et siffla de rage, puis fonça sur eux deux. En une fraction de secondes Nailo put enfin sortir sa lame, une rapière et frappa de manière a dégager le serpent et pouvoir de relever rapidement avant qu'il n'attaquent, ce qu'il li sans attendre, mais comment tuez une choses faites de métal et fer ?!

(Dsl si c'ets un peu court j'ai pas rtop d'inspit Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allena
Ange
avatar

Féminin
Nombre de messages : 105
Age : 28
Localisation : Un endroit que je préfère garder secret ;)
Date d'inscription : 13/05/2007

Carnet de Voyage
Races: Ange
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Repos... seule? (Nailo)   Sam 11 Aoû - 15:56

HRP Court? Cocotte! Il est parfait ton texte Wink surtout la description lool

L’éternité s’étendait devant eux. Allena n’y aurait jamais cru, mais en se précipitant dans les bras de Nailo, la douleur cuisante qu’elle ressentait au cœur avait disparu. C’était comme si tous ses soucis s’étaient envolés. Elle se sentait étonnement bien collée contre lui. Elle se sentait en sécurité, comme si rien ne pouvait plus l’atteindre. Elle aimait et c’est tout ce qui importait.

Maintenant que toute son attention était focalisée sur Nailo, la bulle d’air chaude que l’ange avait formé autour d’eux avait disparu, apportant la fraîcheur… et le vent. D’ailleurs, celui-ci était mouvementé. En temps normal, Allena s’y serait concentrée et aurait écouté le message que le vent lui annonçait. Toutefois, elle s’obstinait à ne pas l’entendre. Disons qu’elle avait plus important à faire pour l’instant…

Cependant, si elle aurait écouté ce que le vent lui disait, elle aurait su que tous les deux –Nailo et elle- étaient en danger. En grand danger même. Dommage qu’ils n’aperçurent leur ennemi qu’à la dernière minute. D’ailleurs, c’est un peu pour cela que, lorsqu’Allena constata qu’une bestiole haute d’un demi mètre se tenait près d’eux, elle se retrouva sur le dos. Nailo avait visiblement agi plus vite qu’elle. Elle n’eut même pas le temps de dire un mot que son compagnon s’était déjà relevé en dégainant une arme plutôt meurtrière qu’elle n’avait pas remarquée au début. Nailo s’excusa d’avoir coupé leur moment de bonheur, mais il ajouta que c’était pour éviter d’être mordus. Allena comprenait, elle ne lui en voudrait pas de toute façon.

Maintenant, son bien aimé faisait face à la créature de fer. L’ange ne vit pas trop de quelle façon ils pourraient battre cette créature et elle ne voyait pas non plus comment elle pouvait aider Nailo, lui qui risquait une fois de plus sa vie pour elle. Soudain, son regard se porta au lac, puis au cobra. Lac égalait l’eau. Le cobra de fer égalait truc métallique. Alors eau plus fer égal… rouille!

D’un bond, l’ange fut debout, les ailes grandes ouvertes. Elle ne savait pas exactement si son résonnement était bon, mais c’était la seule idée qu’elle avait eue. S’envolant un peu plus loin, elle cria à Nailo.


-L’eau! Essayons de l’envoyer dans l’eau! Il me semble que tout ce qui est métallique déteste la rouille!! Accroche-toi bien!

Allena fit une pirouette dans les airs, vers l’arrière pour se reculer encore un peu plus, puis, elle appela à elle toute sa puissance. Et soudainement, le vent se leva. Les arbres environnants bougeaient de gauche à droite, menaçant de perdre leurs feuilles. Mais malgré toute la bonne volonté de l’ange, la créature de fer ne bougeait pas, bien ancrée au sol. Elle était trop lourde! Allena était incapable de la faire bouger. Prise au désespoir, elle s’arrêta. Le vent tomba et l’ange atterrit au sol, épuisée.

Ils devaient trouver une autre façon d’envoyer ce serpent se balader dans l’eau, si, bien évidemment, c’était son point faible.

Avec toute cette agitation, Allena avait réussi à attirer l’attention de la bête. Et bien sûr, ce cobra préférait s’en prendre à une personne plus faible. Devinez qui était la plus faible en ce moment? Hé oui. Allena. Le monstre se rua sur elle et celle-ci eut tout juste le temps de faire un bond de côté que la bouche du serpent s’abattit au sol. Avec un rugissement, il se redressa, mais l’ange avait déjà disparu. En fait, celle-ci s’était précipitée auprès de Nailo. Les ailes grandes ouvertes, le regard stupéfait, elle cherchait une solution à leur problème. Comment attirer ce fichu monstre dans l’eau?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://folla2.skyrock.com/
Nailo kezil
Voyageur Solitaire


Féminin
Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 12/07/2007

Carnet de Voyage
Races: Elfe
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Repos... seule? (Nailo)   Lun 27 Aoû - 0:51

(Hrp merci ^^ Au faites.. désolée pour le temps que je met a te répondre pour ce poste mais l'inspiration n'était pas au rendez-vous ainsi que le moral donc je me suis éclipsée mais je suis revenue en espérant pouvoir revenir bien comme avant...)

Le cobra grinçant sa colère ne semble animé que par la haine de tuez et de les voir mort les yeux métallique du serpent pourrais croire qu'il fixait les deux jeunes gens avec pour un but, faire des victime, n'était-est-ce qu'un mot d'ordre qui aurais était donnée et d'où la créature aurais trouver le moyen de s'échapper décimant maintenant toute forme de vies, hélas pour elle, sa courte existence devras se terminer, enfin c'est ce que se disait Nailo.
Mais pas le temps de penser de plus, ce n'était pas vraiment le moments, Allena eut un idée plus judicieuse, l'eau, il était au bords de l'eau...
Son esprits s'agita le temps que la femme-ange s'envolait pour tenter en vain une manière d'envoyer la choses, Nailo poussa ses pieds durement dans le sol et le cobra glissa de quelques centimètres sans grandes conviction.
Il regardait l'eau et finis par tourner la tête brusquement quand le tas de ferrail s'était jeté sur Allena la ratant de peu, une idée ... il fallait une idée avant qu'il n'en morde un d'eux deux. Torturant son esprit il distrayait cette immonde amas de fer en croisant le fer avec (XD).


Dans un cliquetis terrifiant, s'élança de tout son poids vers l'elfe et l'ange près de celui-ci, comme pour planter un homme un fit l'estoc et le serpent lors un grincement qui pourra se référer a un cris de douleur s'empala magnifiquement bien sur l'épée.

"J'avais rêvé d'embrocher ce immondice, j'ai littéralement réussis."

Ceci dit laissant une traînait cuivrée sur la lame il se dépêtra de la et finis par vouloir mordre une nouvelle fois, c'est de son pieds qu'il vira cette chose de métal lourds et imposant. Étant donné que cette choses fonce tête baissée et ne dispose pas d'une intelligence propre a elle même, si.. Admettons qu'on quelqu'un prennent le risque de se mettre devant l'eau ou dans l'eau laissant le monstre être obligé de fuir ou de s'élancer dans l'eau pour croquer la personne, dans ce cas la, il irais dans l'eau finissant par rouiller, c'était évident ce qu'avait dit Allena, il rouillait. Après multis tergiversions et mûrement réfléchis entre dans ou trois coup d'épée, cette idée fut prit a être accepté, bon il risquait quoi ? d'être mordue par 50kilos de métal pur et finirent par se battre dans l'eau avec une choses accrochée sur sois, oh! rien de bien dangereux.

"D'après l'hypothèse que j'ai mis en place prenant compte de ta remarque plus que intelligente j'en suis venue a la conclusion que si l'on attends que cette immondice nous saute dessus alors que nous somme a l'intérieur de l'eau, la mettra automatiquement en grand danger de mort si nous parvenons a esquiver cette morsure..."

Le temps qu'il finissent il essuya une troisième attaque qu'il n'eut pas le temps d'éviter ou de parer, le serpents se planta sur sa main, tenant avec vivacité l'épée, dans un mouvement haineux lâchant par obligations la rapière, le cobra tomba lourdement dans un bruits sourd au sol.

"Je hais ces bestioles..."

Ne manquait plus qu'a mettre en oeuvre le plan si l'ange voulait bien évidements l'accomplir, mais pour plus se sécurité il lui demanda avec, presque calme, dont une pointe de colère.

"Je serais mieux si tu t'envolais, vers l'eau tout du moins le temps que je me démène de ce cobra haineux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Repos... seule? (Nailo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Repos... seule? (Nailo)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MON REPOS 50 CARREFOUR!!! SOS!
» En a marre de rester seule tous les soirs
» Repos après un long voyage
» " N'UTILISER L'EAU QU'UNE SEULE FOIS... QUEL GASPILLAGE ! "
» La seule amitié qui vaille est celle qui naît sans raison.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evalaness :: Hors RPG :: Les oubliettes :: RP terminés ou abandonnés-
Sauter vers: