Evalaness

Evalaness... Un nouveau monde magique...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La curiosité est un vilain défaut.

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucie
Demoiselle de compagnie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 25/03/2008

Carnet de Voyage
Races: Sirène
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: La curiosité est un vilain défaut.   Mer 26 Mar - 12:29

* Bouh, ce que ça sent le poisson mort ! *

Telle fut la réflexion que se fit Lucie quand sa tête creva la surface de l'eau, entre les piles en bois d'un débarcadère.

En général, les sirènes sont sensible à ce genre d'odeur, et ne vont que très rarement visiter les villages et ports humains pour ce genre de raisons. Cependant, Lucie avait un comportement un peu différent.
D'abord, elle aimait collectionner les objets humains, et le port de Dramayo était en cela une véritable mine de trésors. D'ailleurs, elle venait de ramasser un magnifique ouvrage de métal. Elle ne savait pas ce que c'était, mais elle avait admiré avec ravissement cette pointe montée sur une poignée en bois, qui était tortillée en hélice.
Ensuite, sa deuxième passion, après la chasse au trésor, c'était d'aller espionner les habitants de la terre. Bien sûr, c'était dangereux, elle le savait, mais c'était tout de même plus excitant que d'aller compter les oursins sur les murs de sa chambre au palais. Et puis, les êtres terrestres étaient tellement fascinants et étranges ... C'est pourquoi, après avoir prospecté les fonds de la lagune de Dramayo, Lucie s'était cachée sous les piles du ponton : il lui avait semblé voir une ombre au-dessus, et elle avait voulu savoir de qui il s'agissait. Elle essaya en vain de faire ses observations à travers les lames disjointes du plancher, mais repéra un tas de caisses qui pourrait facilement la dissimuler. Tandis que l'ombre avait le dos tourné, elle escalada le ponton et rampa sur le sol jusqu'à un tas de cordages au-dessus duquel elle risqua un regard furtif.
Elle avait vu ! C'était un humain en noir, avec une épée ! Il avait une drôle d'allure, il n'était pas comme les pêcheurs de ce petit port. Que pouvait-il bien faire ici ?

* Ha, ce que c'est passionnant ! * Jubila Lucie en détaillant de plus belle l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Navildur Lestra
Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 24
Age : 29
Localisation : Quelque part... dans un lieu retiré
Date d'inscription : 15/08/2007

Carnet de Voyage
Races: Bohémien
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   Mer 26 Mar - 15:32

Navildur était arrivé au port depuis hier et faisait du commerce. Enfin, plutôt du troque. Durant ses voyages, il avait ramassé plusieurs objets ou bijoux qu'il venait revendre ici. Mais les marins avait une réputation de mauvais commerçant et discutaient toujours les prix de l'homme. Mais le métis ne se laissait pas faire. Il avait combattu mainte ennemi et ce n'était pas quelques marins qui allait l'effrayer. Heureusement pour lui, le commerce était bon aujourd'hui. Normal car quand on regarde le navire qui allait partir, il devait avoir beaucoup de marin à bord et rien de p;us bénéfique pour Navildur.

L'homme faisait son petit commerce quand il sentit qu'on l'observait. Le métis avait une réputation assez sombre parmi les êtres terrestres. Donc il n'était pas bon de le provoquer ou de l'espionner. Mais bon, Navildur n'y prêta pas plus attention que cela. Toute fois, son pressentiment était toujours là. Il ne savait pas pourquoi mais il sentait qu'on l'observait. Le métis décida donc de bouger de place. Il attrapa ses affaires et quand il commença à partir, il entendit quelque chose tomber dans l'eau. Il tenta de regarder mais il n'aperçut rien de visible.

Le Bohémien marcha le long du ponton pour s'arrêter un peu plus loin. Il s'arrêta en dessous d'un pont qui avait juste un petit bout de terre pour éviter d'être sous l'eau. Il y avait également plusieurs casse vide venant surement de personne qui devaient boire ici la nuit. L'homme s'assit sur une casse, le dos appuyé contre un mur. Il était à l'abri des regards et personnes ne pouvaient le voir. Navildur ferma les yeux pour s'endormir. En faite il ne dormait pas mais attendait patiemment son voyeur car étant un expert dans l'infiltration, il savait quand on le suivait ou pas. Maintenant il lui restait plus qu'à attendre que cette personne se montre et Navildur lui bondira dessus pour lui demander ce qu'il voulait mais à la façon d'un guerrier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie
Demoiselle de compagnie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 25/03/2008

Carnet de Voyage
Races: Sirène
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   Jeu 27 Mar - 23:27

Quand l'homme en noir fit mise de s'en retourner, Lucie eut peur d'être repérée. Sans réfléchir, elle se changea en sardine, et se faufila entre les planches du ponton. Elle tomba dans l'eau avec un petit " floc ! " sonore, et resta sous cette forme tant qu'elle sentit bouger les piles de l'installation, le coeur battant la chamade. Il y avait du mouvement, là-haut.
Au bout d'un petit moment, le calme revint, et Lucie reprit son apparence habituelle.

* Ouf, j'ai cru que j'allais avoir une crise cardiaque ! * Sourit-elle tandis qu'elle retrouvait son calme.

Elle hésita à retourner en haut, tiraillée entre curiosité et crainte... Après tout, elle pensait avoir eu son lot de sensations pour la journée. Un détail cependant la décida à remonter. Elle avait laissé sa besace et ses trésors sur l'embarcadère.

* Mille poisson-lunes, mais quelle tête de linotte je suis ! *

Elle se mordit la lèvre, puis prit une impulsion et se précipita pour remonter sur le pont de bois. D'abord elle s'assura que la voie était libre, en jetant un regard, les yeux au ras du plancher. L'homme en noir était en train de dormir paisiblement. Lucie fit la moue d'envie en le regardant la main sur ses affaires, car elle supposait qu'il y avait des choses intéressantes, mais ses yeux finirent par repérer son sac, juste à côté de lui, ce qui la décida à passer à l'action. Tirant la langue avec application, elle glissa souplement sur le sol, afin de faire le moins de bruit possible, surveillant le bohémien du coin de l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Navildur Lestra
Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 24
Age : 29
Localisation : Quelque part... dans un lieu retiré
Date d'inscription : 15/08/2007

Carnet de Voyage
Races: Bohémien
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   Sam 29 Mar - 14:35

Navildur avait les yeux fermé attendant que la personne qui l'avait espionné arrive. En fermant les yeux, son ouïe était meilleur car la vue était en veille on va dire. Donc l'homme attendit tranquillement quand il perçut un petit bruit venant de la rivière. Un poisson surement qui voulait jouer le courageux en sautant hors de l'eau. Donc il n'y prêta pas plus attention et attendit d'entendre d'autre bruit. Mais il entendait encore du bruit venant de la rivière et intrigué par ce que c'était ouvrit délicatement un œil. Il vit une sirène. Pour lui ce n'était pas possible, les sirènes ne vont jamais dans les ports des humains car c'était très dangereux et l'eau était légèrement polluer des détritus lancé dans l'eau par les être terrestre.

Mais celle ci était bien là et le Bohémien se demandait ce qu'elle voulait. Elle se dirigeait vers une caisse semblait il. L'homme l'observa avec intention et vit ce qu'elle cherchait. Elle avait laissé besace. Navildur eut un léger sourire car nombreuse sirène auraient laissé leur besace de peur de se faire remarquer mais elle, elle était parti la rechercher. Mais qu'elle fasse attention à ne pas se faire repérer car les hommes n'ont jamais étaient tendre avec les sirènes. Il les vendaient comme de la marchandise et celle ci finissaient soit en bête de foire ou soit dans l'assiette d'un grand restaurant.

Navildur vit donc la jeune sirène se rapprocher de plus en plus de sa besace et elle était sur le point de l'attraper quand un homme arriva et saisit une caisse. La sirène eut peur de se faire voir et replongea dans l'eau. Le Bohémien lui en profita et appela l'homme...


- HEY !!!!!

- Oui ?

- Tu peux m'envoyer ma besace qui est prêt de toi l'ami ?


- Bien sûr monsieur.

L'homme saisit la caisse et la lança de toutes ses forces au Bohémien qui la rattrapa avec facilité. Il imaginait déjà la tête de la sirène le voyant avec sa besace. D'ailleurs il en profita pour jeter un coup d'œil dedans et il vit pas mal de chose intéressante. Puis le Bohémien se remit a marcher le long de la rivière. Il attendait de voir si la sirène se montrerait ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie
Demoiselle de compagnie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 25/03/2008

Carnet de Voyage
Races: Sirène
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   Sam 29 Mar - 21:54

Décidément, la chance n'était pas du côté de Lucie : elle avait été à deux doigts d'atteindre son but !! Mais le pire, ce fut quand le bohémien demanda au marin de lui donner son sac ! Son sac !! C'était non seulement un mensonge, mais aussi du vol ! Lucie serra ses petits poings sous l'eau tandis que l'homme en noir partait tranquillement, au pas de promenade, avec ses trésors.

* Ce n'est PAS juste. * ragea intérieurement la sirène. Peut-être qu'une ondine plus expérimentée ou plus rusée aurait tout de suite flairé un piège et serait partie an laissant son bien, heureuse de sauver ses écailles. Mais Lucie était jeune et naïve, et surtout aveuglée par l'indignation. En plus, ce sac était un cadeau de sa mère, elle y tenait beaucoup, ainsi qu'à tout ce qu'il y avait dedans : bon, quelques perles et deux-trois pierres marines, pour faire du troc avec les elfes, mais surtout tous ces curieux objets humains ...

Elle suivit l'humain qui longeait la rivière, en attendant que personne ne se trouve dans les environs. Elle ne contint pas longtemps sa colère et sortit la tête de l'eau :

" Comment as-tu osé dire que c'était ta besace ? C'est la mienne, tu dois me la rendre tout de suite !" cria t-elle en nageant contre le courant. Ses joues étaient rouges de fureur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Navildur Lestra
Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 24
Age : 29
Localisation : Quelque part... dans un lieu retiré
Date d'inscription : 15/08/2007

Carnet de Voyage
Races: Bohémien
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   Sam 29 Mar - 23:11

Navildur marchait tranquillement. On avait même l'impression qu'il se balader paisiblement le long de la rivière. Mais alors qui marchait seul le long du courant d'eau, une voix s'écria. Il s'agissait d'une voix de femme et l'homme se retourna. C'était la sirène propriétaire de la besace. Le Bohémien eux un sourire amusé sur les lèvres. Elle l'avait suivit et n'avait même pas peur de lui parler. Enfin elle avait peut être peur mais elle était assez courageuse pour essayer de récupérer son bien.

Le Bohémien la voyait nager à contre courant et cela l'amusait beaucoup. Voir un tel hargne pour récupérer quelques babioles inutiles. Mais l'homme savait bien que si il restait sur la terre ferme, il aurait l'avantage et la sirène pourra rien faire contre lui. Puis il lui dit...


-Tu viens quand même à ma rencontre . Je me demandais quand tu allais venir.

L'homme posa prêt de lui la besace et dit de nouveau...


- Si tu veux récupérer tes biens, viens les chercher !

Le Bohémien s'était assit à côté du sac attendant de voir une réaction de la part de la sirène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie
Demoiselle de compagnie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 25/03/2008

Carnet de Voyage
Races: Sirène
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   Mer 2 Avr - 22:50

La première réaction de Lucie fut de s'approcher de deux ou trois brasses du rivage. Puis elle s'arrêta en cours de route, en s'apercevant que le sac était juste aux pieds de l'homme en noir, dans l'herbe.

" Je n'aime pas avancer dans l'herbe, c'est plein de petites bestioles terrestres. "

Elle fit une grimace. Puis, elle fronça les sourcils en dévisageant le bohémien d'un air suspicieux. L'homme se tenait de manière assez décontractée, il lui semblait même qu'il souriait d'un air ironique. Etait-il en train de se moquer d'elle, par hasard ?

" Dis donc, fit-elle en croisant les bras, tu ne me feras aucun mal au moins ? Pourquoi tiens-tu à ce que ce soit moi qui vienne le chercher ? "

Elle continua néanmoins à s'approcher de la rive, tout en gardant un oeil sur son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Navildur Lestra
Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 24
Age : 29
Localisation : Quelque part... dans un lieu retiré
Date d'inscription : 15/08/2007

Carnet de Voyage
Races: Bohémien
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   Ven 4 Avr - 17:39

La jeune sirène se rapprocha doucement tout de même pour récupérer ses biens. Elle semblait décidé à reprendre ses biens quand elle s'arrêta et fit une remarque sur l'herbe. Visiblement, elle avait vraiment l'intention de venir chercher sa besace. Mais Navildur ne bougea pas d'un poil et souriait toujours de façon légèrement moqueuse pour la provoquer. Puis celle ci devenait hésitante, quelque chose la trottait dans la tête...

-Dis donc, fit-elle en croisant les bras, tu ne me feras aucun mal au moins ? Pourquoi tiens-tu à ce que ce soit moi qui vienne le chercher ?

-Viens ici et tu le sauras.

Navildur posait un dilemme à la jeune sirène. Prendrait elle le risque de venir jusqu'à l'homme sachant que celui ci pourra à tout moment l'attaquer. Il ne pense pas qu'elle bougera de son eau et restera bien à l'abri du Bohémien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie
Demoiselle de compagnie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 25/03/2008

Carnet de Voyage
Races: Sirène
Niveau RPG:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   Ven 4 Avr - 21:33

Lucie atteint la rive et frôla le gravier de son corps de fille-poisson. Sa nageoire émergea de l'eau, transparente et irisée, dans une petite gerbe d'eau. Elle était à deux brasses de la bordure du gazon, et à 5 mètres de son sac. C'était tout de même assez loin pour quelqu'un qui ne peut marcher sur deux jambes. Elle leva les yeux vers le bohémien. Sa réponse moqueuse ne faisait rien pour mettre la sirène en confiance.

" Oh, d'accord, j'ai compris. Tu veux me faire ramper jusqu'à tes pieds et t'amuser du spectacle. Non seulement tu m'as volé mon sac, mais en plus, tu voudrais me ridiculiser ! Tu es vraiment... ! Mais vraiment... !!! "

Elle ne trouva pas ses mots, se redressa sur le fond de graviers à l'aide de ses mains et tapa de son poing dans l'eau. Ses joues avaient pris une couleur rosâtre sur les pommettes.

" Tant pis, je viens quand même : ça m'est égal si tu ris. "

Et elle se mit à se tortiller sur le sol pour avancer vers le sac. Sur le sable doré, c'était assez simple, tandis que sur l'herbe, c'était une autre affaire : il fallait accrocher les touffes d'herbe et onduler entre les mottes de terre pour avancer. C'était un peu pénible, mais surtout humiliant. Mais le sac était là, bientôt à sa portée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La curiosité est un vilain défaut.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]
» La curiosité est un vilain défaut chère filleule [Fae]
» [Défi] La curiosité est un vilain défaut...
» La curiosité est un vilain défaut ! || PV Sapy
» O1 - La curiosité est un vilain défaut. | Allyson [TERMINER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evalaness :: Hors RPG :: Les oubliettes :: RP terminés ou abandonnés-
Sauter vers: